FOYER LES ALGUES

 

8 RUE AUGUSTE DOLFFUS
76600 LE HAVRE
TEL : 0235212833
FAX : 0235210189

ASSOCIATION
QUI SOMMES-NOUS ?
NOTRE HISTOIRE
NOTRE MISSION SOCIALE
NOS VALEURS
LE CONSEIL D'ADMINISTRATION
NOS OBJECTIFS 2010-2014

NOTRE ETABLISSEMENT
L'EQUIPE
LE CADRE LEGAL
LA PROCEDURE D'ADMISSION
LA PRISE EN CHARGE EDUCATIVE
VOS DROITS ET VOS LIBERTES
LE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT
LES LOCAUX
CONTACT / ACCES

RESEAU ET PARTENAIRES
NOTRE RESEAU
NOS PARTENAIRES LOGEMENTS
LES AUTRES FOYERS
NOS LIENS

GALERIE PHOTOS

Accueil

Les modalités de prise en charge et d’accompagnement individualisé.

La notion d’autonomie.
L’autonomie est une valeur centrale dans le projet que mène notre établissement. Régulièrement définie comme la capacité à se gouverner soi-même ou par ses propres lois, cette valeur implique la capacité à se maîtriser soi-même et à maîtriser ses relations sociales et ses projets. L’autonomie vise, à travers des changements, la promotion du jeune  accueilli et son intégration dans la société.

Dans cette optique, l’acquisition de l’autonomie est la finalité de notre action éducative. Elle se développe à partir de comportements observables. Dans différentes situations de la vie quotidienne, elle s’exprime à travers des motivations et des choix : la capacité d’exprimer auprès de l’équipe éducative ses émotions par rapport à une histoire difficile, la volonté de vouloir faire « la part des choses », de réfléchir sur soi-même, sur ses relations aux autres, de mener un projet scolaire ou professionnel, de se projeter dans l’avenir, de s’appuyer sur des droits, des libertés et des règles pour le faire.

Pour chaque jeune, acquérir l’autonomie passe par un cheminement et un maintien nécessaire dans la relation éducative, par la socialisation auprès des autres jeunes accueillis mais également par un apprentissage personnel comme, par exemple, gérer un appartement ou bien encore concevoir différemment ses relations familiales ou amicales.

Ainsi, notre conception de l’autonomie permet d’évaluer chaque prise en charge dans différents domaines, selon :
- la capacité à évaluer des situations vécues et des comportements passés
-le degré de responsabilité du jeune dans ses choix personnels
- le comportement adopté par le jeune selon les situations
- la capacité à mesurer les conséquences de ses actes et à opérer des changements
- les réalisations concrètes pour construire et réaliser un projet et si besoin de l’adapter
- les buts atteints ou non.

Bien entendu, notre volonté de mener vers une plus grande autonomie est différemment vécue selon les jeunes accueillis.

Certains selon leur maturité initiale cheminent vers une plus grande autonomie et accèdent à une indépendance financière et matérielle après le foyer ; d’autres jeunes  vont moins loin dans l’affirmation de soi et éprouvent la nécessité de construire leur autonomie à partir d’une relation familiale renouée ou d’une vie commune avec un ami, sans nécessairement disposer des moyens matériels et financiers d’une réelle indépendance ; d’autres, enfin, quittent le foyer parce qu’ils s’opposent aux règles et aux principes de vie de l’établissement.
A partir d’histoires personnelles différentes et dans un cadre établi pour progresser, notre objectif est de développer le bien-être de chaque jeune  accueilli en respectant sa volonté et ses possibilités.


Les supports de l’action éducative

Les objectifs individualisés de prise en charge sont au nombre de cinq. Il s’agit :
- de la scolarité et de l’emploi, avec la vie scolaire de la jeune ou sa formation professionnelle, son accès à l’emploi, sa recherche d’emploi
- du logement, avec la gestion du logement du foyer et l’accès au logement autonome
- du bien-être et de la santé, avec la capacité d’être autonome dans l’accès et dans le suivi des démarches de soins
- de la citoyenneté, avec l’accès aux droits sociaux, à la culture et aux loisirs, le respect des droits, devoirs et libertés du citoyen
- des relations individuelles et collectives, c’est-à-dire le rapport aux autres, les relations du jeune avec l’institution et avec ses partenaires, les relations du jeune avec sa famille, avec ses amis.
Afin d'adapter la prise en charge aux besoins du jeune et de le responsabiliser dans ses engagements, le foyer propose deux modalités de prise en charge :

- le groupe 1 correspond à une période d'intégration
- le groupe 2 correspond à une période d'autonomie

 L’individualisation de la prise en charge et sa contractualisation.
La contractualisation.
A partir de l'accord de l'Inspecteur Chargé de la Protection de l'Enfance (ICPE), la prise en charge du jeune débute pour une première période d'un mois, elle correspond à la période d'essai. Dès les premiers jours de son accueil dans l'établissement, un entretien est organisé avec les éducateurs référents, le jeune et le Directeur. A cette occasion, il lui est remis un livret de suivi comportant le contrat de séjour et les avenants d'individualisation de la prise en charge. Le contrat de séjour comprend :
- un rappel des missions de l’établissement
- les objectifs généraux de la prise en charge
- la durée de la prise en charge
- les moyens associés à la prise en charge.

Ce contrat est signé par le jeune et le Directeur après le bilan réalisé à la fin du mois d'essai. Lors de ce bilan, il est fixé un rendez-vous avec le jeune en présence de ses éducateurs, afin de rédiger l'avenant au contrat de séjour.

Au cour du deuxième mois, l'avenant au contrat de séjour est alors rédigé dans le but d'individualiser la prise en charge et d'assurer sa contractualisation. Il tient compte des stratégies éducatives de l’établissement. C’est un document synthétique, il comprend :
- les objectifs individualisés de la prise en charge
- les moyens associés à chaque objectif
- les délais de réalisation associés à chaque objectif
- les modalités de suivi et d’évaluation de chaque objectif.

A chaque modification importante de la prise en charge, un nouvel avenant est élaboré par le jeune et son éducateur référent. Au minimum, il est modifié une fois par an. Il est signé par le jeune et le Directeur.

La préparation et l’accompagnement vers la sortie.
Il existe globalement trois types de sortie du Foyer les Algues à l’issue de la prise en charge :
1- le retour en famille
2- l’emménagement dans un appartement autonome
3- l’emménagement chez un(e) ami(e), dans un foyer ou chez un tiers.

Ces départs interviennent dans les prises en charge :
1- aux 21 ans du jeune, l’âge limite est atteint
2- à l’initiative du jeune, il  est volontaire et il le montre
3- à l’initiative de l’équipe, le projet du jeune lui permet d’être autonome
4- à l'initiative de l'ICPE.


 

LA PRISE EN CHARGE EDUCATIVE